ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Guillaume Capelle

SINGA

Pour traiter les réfugiés comme des individus

Interview et rédaction : Raphaëlle Gay

Interview : Gayané Adourian

TERRA INCOGNITA #03 UN MONDE MEILLEUR POUR NOS ENFANTS

Être entrepreneur n’a pas toujours été une évidence pour le co-fondateur de Singa. Comme pour beaucoup d’initiatives, celle qu’il a créée correspond à une expérience vécue, à un manque, comblé aujourd’hui par une communauté de plus de 20 000 personnes. Quand on lui demande de décrire les étapes de sa trajectoire entrepreneuriale, Guillaume Capelle laisse entrevoir beaucoup de rencontres et la certitude que la tech peut avoir un effet catalyseur sur la société civile.

Rennais venu à Paris pour poursuivre des études en défense et sécurité, Guillaume avoue que…

Terra Incognita n°3 – Un monde meilleur pour nos enfants

Pour lire l’intégralité de cet article (encore 2063 mots), ainsi que les 108 pages d’interviews inspirantes, procurez-vous le numéro 3 du magazine Terra Incognita.

Vous pouvez le commander directement via le bouton ci-dessous, nous soutenir en vous abonnant à Terra Incognita ou bien vous le procurer directement dans ces lieux.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Anna Balez, Tale Me : Bientôt une multinationale avec des valeurs ? | Terra Incognita - […] GUILLAUME CAPELLE, Singa Pour traiter les réfugiés comme des individus […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À lire dans ce numéro

Pour lire ce numéro de Terra Incognita, vous pouvez le commander en ligne, vous abonner à Terra Incognita, ou bien le trouver dans l’ensemble de ces points de vente. En attendant, vous pouvez découvrir un aperçu de nos rencontres en cliquant sur les articles ci-dessous.

Inscrivez-vous au programme Explorateur

Nous vous souhaitons la bienvenue parmi les Explorateurs !

Partager

Et si vous partagiez cette lecture ?